SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
20/09/2018

Benoît Flahaut et Guillaume Gomez, ont reçu le trophée GOSSET CELEBRIS, pour le concours "L’ASSIETTE GOURM’HAND"


Lors de la 24e édition du Trophée GOSSET CELEBRIS, qui se déroulait ce lundi 17 septembre 2018, à l’hôtel LVTETIA (Paris 6e), le jury a récompensé deux personnalités du monde de la gastronomie pour leur initiative solidaire, humaine et culinaire : Benoît Flahault, créateur et président du concours « L’Assiette Gourm’hand », et Guillaume Gomez, son ambassadeur depuis 2011.



Créé en 2003 à l’initiative de Benoît Flahault, chef et enseignant au Lycée Sainte-Marie de Bailleul, le concours « L’Assiette Gourm’hand » a pour but de valoriser le travail des personnes en situation de handicap mental et de favoriser leur intégration dans les cuisines. C’est le seul concours culinaire international ouvert aux personnes handicapées.

Cette belle initiative est née de la passion que voue Benoît aux concours culinaires, qu’il pratique assidûment depuis le début de sa carrière, et de son admiration pour les travailleurs handicapés. Il en a employé dans son propre restaurant de Villeneuve-d’Ascq, le Quanta, pendant de nombreuses années : « ils sont empreints d’une joie de vivre et d’un courage à toute épreuve ».

Depuis 2011, le concours « L’Assiette Gourm’hand » est placé sous le Haut Patronage du Président de la République. C’est également à cette période que Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Elysée et Président de l’Association des Cuisiniers de la République française, déjà membre du jury à l’époque, en est devenu l’ambassadeur.

Benoît Flahaut et  Guillaume Gomez, ont reçu le trophée GOSSET CELEBRIS, pour le concours "L’ASSIETTE GOURM’HAND"
Tout comme Benoît Flahault, la transmission est importante pour Guillaume Gomez : son engagement pour « L’Assiette Gourm’hand », est une manière de valoriser le travail des cuisiniers handicapés, mais aussi de transmettre sa passion pour la cuisine et son savoir-faire. C’est l’occasion de « vivre et partager un moment humain exceptionnel, qui permet de prendre du recul sur sa propre vie » selon Guillaume, pour qui l’engagement associatif est un véritable moteur.


RELIRE