SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
06/05/2018

Le Neuvième Art de Christophe Roure


En 2014, après avoir passé 11 ans dans la Loire, c’est au cœur du 6ème arrondissement de Lyon (69), que Christophe Roure et sa femme Nati décident de poser leur valise et de créer Le Neuvième Art. Membre des toques blanches lyonnaises et des Grandes Tables du Monde, Christophe Roure, Meilleur Ouvrier de France 2007, obtient deux étoiles, en 2004 et 2008, au guide Michelin.



Chef Christophe Roure - Le Neuvième Art
Chef Christophe Roure - Le Neuvième Art
Le chef Christophe Roure, propriétaire du restaurant Le Neuvième Art à Lyon (69), fait partie des grands techniciens et créateurs de sa génération. Comme le dit à juste titre Pierre Troisgros « Christophe est un cuisinier dans l’air de son temps ». Au côté de Nati son épouse et associée, ils décident en 2014 de s’installer au cœur du 6ème arrondissement, après avoir tenu pendant 11 ans leur premier restaurant dans la Loire. Ce chef des villes qui aime les champs avait vu juste en venant s’installer, dans la cité gastronomique la plus en vogue, entre la gare de la Part-Dieu et le Parc de la Tête d’Or. Cultivant la discrétion, Christophe Roure n’a jamais perdu sa ligne directrice, la liberté de créer, et c’est dans cet esprit qu’il porte haut les couleurs de la gastronomie française.

Tout commence à Couhande, petit hameau aux confins du Puy de Dôme, de la Loire et de la Haute Loire. Christophe Roure y passe de nombreuses vacances, se régale des plats simples et goûteux de sa grand-mère et sait, déjà très jeune, qu’il deviendra cuisinier. Il fait son apprentissage à La Poularde de Montrond les-Bains et passe non pas un mais trois CAP, cuisine, charcuterie et pâtisserie. Il se forme et travaille chez les plus grands, Paul Bocuse, Pierre Gagnaire et Régis Marcon. Il rencontre ensuite Nati qui deviendra sa femme et ensembles, ils ouvrent leur premier établissement, en 2003, dans la Loire à Saint-Just-Saint-Rambert (42), une ancienne petite gare SNCF qu'ils transforment en restaurant. Récompensé l’année suivante d’une première étoile Michelin, le restaurant s’affirme comme une Maison qui compte. En 2007, le chef est sacré Meilleur ouvrier de France et en 2008, la 2ème étoile vient auréoler leur travail. C’est en 2014 qu’ils décident de tenter une nouvelle aventure. Le challenge est de taille, quitter la nature, le potager … pour s’installer en ville. Oui mais quelle ville, Lyon, le temple de la gastronomie française, patrie de Monsieur Paul.



Tartine de saumon d'Ecosse mi-cuit, effeuillé de radis red-meat et sour cream - Laurence BARRUEL
Tartine de saumon d'Ecosse mi-cuit, effeuillé de radis red-meat et sour cream - Laurence BARRUEL
La cuisine du chef

Contemporaine, gastronomique et maîtrisée, elle reflète son grand professionnalisme et sa technique hors pair. Ses plats, qu’il parfait jour après jour pour offrir le meilleur, font découvrir des goûts nouveaux, des mariages insolites mais toujours équilibrés et raffinés. Lui qui aime tant la nature, la culture et l’élevage, grâce à ses grands-parents qui avaient une ferme, auprès desquels il a passé de nombreuses vacances,
source les produits avec attention. Et c’est dans l’assiette que l’on retrouve tout cet amour des bois et des prés. Chaque création reflète ce qu’il a vu et perçu dehors, presque comme si ses contemplations se retrouvaient parfaitement dans ses plats. Ses produits, ils proviennent le plus possible d’un réseau court de producteurs : viandes, volailles, légumes, fruits… Il est fidèle à des artisans de la région, comme par exemple les volailles qui viennent de la maison Miéral à Montrevel en Bresse (01) ou avec l'Huilerie Beaujolaise aux Ardillats (69) ou bien encore pour les herbes achetées à la ferme de Quyvie dans le Tarnet- Garonne. Sa constance et sa passion en font un artisan et cuisinier de grand talent.

« Mes produits, je les chéris et les exalte et j’aime enrichir ma cuisine de cette liberté sauvage que la nature nous délivre.» ajoute le chef

Bien que la carte évolue au grès des saisons, chacun peut retrouver à la carte certains de ses plats fétiches comme les Saint-Jacques fraîches et truffe noire "comme un œuf à la neige" ou le bar cuit à basse température aux asperges blanches et vertes avec une émulsion d'un lait d'amande ou tout simplement la Royale de tourteau texturé, émulsion citron. Les desserts, que Christophe Rouvre affectionne particulièrement, ne sont pas en reste. Le soufflé chaud à la pistache rafraîchi d’une crème glacée accompagné d’une guimauve vaporeuse ou tout simplement l’effeuillé de pommes rôties sur un pain perdu avec son sorbet pomme cranberry allient gourmandise et raffinement.


Restaurant Le Neuvième Art
Restaurant Le Neuvième Art
Le restaurant

En 2014, lorsque Nati et Christophe Roure décident de quitter La Loire, c’est sans hésiter à Lyon qu’ils décident de créer Le Neuvième Art. A quelques minutes à pied de la gare, le restaurant est reconnaissable avec ses grandes baies vitrées. Dès la porte poussée, on ressent l’authenticité de la maîtresse de maison, Nati Roure aux commandes du restaurant avec son mari. La salle de restaurant accueille 32 convives dans un décor contemporain aux couleurs vives et pastel avec des tables en bois brut. L’art de la table est sobre et chic et les centres de tables sont des pièces uniques fabriquées en pierre de Volvic par l’artiste Courtadon. Sobre et élégant, Le Neuvième Art est sans aucun doute le rendez-vous des gourmets lyonnais. Le chef et sa brigade de 10 cuisiniers et pâtissiers se mettent en scène chaque jour pour une partition gastronomique éblouissante. Le service en salle et ses rituels participent à faire de cette expérience gastronomique un grand moment.



Restaurant Le Neuvième Art
Restaurant Le Neuvième Art
Le Neuvième Art
173 rue Cuvier
69006 Lyon
04 72 74 12 74
www.leneuviemeart.com