SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
09/10/2018

Mathieu Viannay rajeunit la Mère Brazier


En 2008, le chef de cuisine, Mathieu Viannay reprend le mythique restaurant de la rue Royale. Dix ans plus tard, presque jour pour jour, ce Meilleur Ouvrier de France 2004 offre une cure de jouvence à La Mère Brazier.



Lorsque Mathieu Viannay s’installe rue Royale en 2008, les travaux de remise aux normes sont colossaux.

Cependant, ce lieu empreint d’une histoire gastronomique incomparable ne doit surtout pas perdre son âme. Il décide alors avec ses amis architectes et décorateurs, Alain et Dominique Vavro de préserver le décor et parfois de le faire rejaillir.

Ainsi, les faïences des années 30 sont préservées tout comme le parquet et les baies vitrées.

En 2018, Mathieu Viannay a profité de la fermeture estivale pour engager de gros travaux d’embellissement à La Mère Brazier.

Il a investi pas moins de 500 000 € pour s’entourer d’architectes, de décorateurs et d’artisans désireux comme lui d’offrir à cette adresse « un coup de fouet » pour améliorer le confort des clients mais aussi celui des équipes.


Il fait appel à la Maison Pierre Frey pour les papiers peints. Selon la luminosité des salons de l’étage, Mathieu a opté pour des motifs différents. Bigarrés dans le salon d’Angle, dorés ou argentés sur fond bleu marine dans les salles principales.

De belles mosaïques se déclinent en motifs de fleurs sur des tons verts et noirs pour les toilettes, ou encore d’impressionnantes roses et leurs feuilles pour le bar du salon du rez-de-chaussée.

De nouveaux mobiliers et fauteuils ont été choisis en forme de « Tulipe » foncés afin de faire ressortir les tables nappées de blanc. Dans les salons du haut, fauteuil « Conférence » que Mathieu a souhaité de différents coloris, vert, blanc cassé, taupe, jaune orangé et disposés de façon aléatoire.

Il fallait bien insuffler de la contemporanéité dans cette mythique maison historique. Même si la cuisine de Mathieu Viannay rend hommage à l’une des plus brillantes femmes chef de cuisine (l’artichaut foie gras / pain de brochet croustillant aux écrevisses/ chou farci de gibier à plumes -faisan, perdreau, pigeon ramier – et foie gras sur un bouillon de gibier à la betterave), ce Meilleur Ouvrier de France, 2* au guide Michelin, conjugue aux classiques des mets d’une modernité absolue (galette de blé noir, andouille, huître et caviar / fricassée d’ormeaux et sa poitrine de cochon laquée).

Mère Brazier
12 rue Royale 69001 Lyon
04 78 23 17 20

©Nicolas Villion et ©Jean-François

RELIRE